24 – Yggdrasill et Armaggemon (Fin de KHII)

Depuis leur arrivée sur le Digimonde, le groupe ne cesse d’entendre parler d’Yggdrasill. Les Digimons y font référence comme l’entité, une sorte de Dieu, qui administrerait le Digimonde, mais qui ne donne plus signe de vie depuis des cycles et des cycles. Mais Diaboromon approche, alors le groupe retourne au village, dans l’espoir de rencontrer cette entité.

Mais en arrivant sur place… C’est un spectacle d’horreur qui se profile. Les Gardiens semblent devenus fous, et son en train d’attaquer d’autres Digimons du village.

Le groupe retrouve Saldaex et Bemarx qui sont en piteux état. Mais le pire reste à venir. Au loin, très loin à l’horizon, un Digimon gigantesque, de la taille d’un titan de plusieurs centaines de mètres de haut, commence à apparaître du DeepNet. Il s’agit d’Armaggemon, l’ultime digivolution de Diaboromon, le dévoreur de monde.

Armaggemon

Le groupe est en panique, ce genre de situation leur rappelant quand leur monde à chacun à sombré dans les ténèbres. Armaggemon avance à toute vitesse vers le village, mais les Similis acceptent de faire gagner du temps au groupe en allant l’affronter, en sachant pertinament qu’ils n’ont aucune chance.

Le groupe traverse donc la passerelle et partent à la recherche des Gardiens dans le domaine d’Yggdrasil. Ils se retrouvent dans une immense pièce blanche et bleu clair, entièrement dallée, dans laquelle un piédestal trône, une boule en cristal ancrée dessus.

Une jeune fille, d’apparence tout du moins, accueille le groupe. Il s’agit de la représentation physique de l’Intelligence Artificielle qui administre le Digimonde, Yggdrasill.

Yggdrasill

Elle les… remercie. En effet, en aidant à détruire Lucemon, Yggdrasill à pu récupérer le disque de donnée que Diaboromon avait recraché, le programme ERASE.exe.

En effet, depuis toujours, Yggdrasill n’a jamais eu les droits pour supprimer quoi que ce soit dans le Digimonde, c’est pour cette raison qu’elle s’est reposée sur ses gardiens. Mais Yggdrasill est, contrairement aux Digimons, une intelligence artificielle brute, qui ne pense pas en terme d’émotions mais en logique brute.

Selon elle, les serveurs du Digimonde ont toujours été saturés, et le système, bloqué dans cette surcharge, s’est corrompu, d’où l’apparition de Virus. Mais désormais, elle peut non seulement supprimer des programmes, voir des serveurs entiers, mais grâce à l’arrivée des Similis et du groupe, elle sait maintenant qu’il y a d’autres mondes.

Ayant connecté le Digimonde aux autres mondes, elle annonce qu’elle veut utiliser ERASE.exe pour supprimer définitivement tous les mondes qui existent, pour pouvoir libérer de l’espace et étendre exponentiellement le Digimonde, qu’elle formattera pour tout effacer et repartir de zéro. Elle considère Armaggemon comme un problème secondaire. Incapable de la raisonner, pensant comme une machine, le groupe n’a d’autres choix que d’attaquer Yggdrasill.

… Mais cette dernière lance un compte à rebours de 90 minutes et invoque ses Gardiens, manipulés, pour la défendre. Le groupe à donc 90 minutes, montre en main, pour vaincre les Digimons les plus puissants d’Yggdrasill, ainsi que cette dernière.

Omnimon
Ophanimon
Seraphimon

Le combat ébranle les fondations même du Digimonde, et mise à mal, Yggdrasill prends possessions d’Omnimon pour former Omnimon X

Omnimon X

Le groupe arrive tout de même, après bien des efforts, à vaincre Yggdrasill… Mais malheureusement au prix de deux morts : Yan et Aimline, tombés sous la lame d’Omnimon X.

Le protocole ERASE n’est néanmoins pas arrêté, et va s’activer dans cinq minutes… Aéro comprends alors qu’il faut quelqu’un pour administrer le Digimonde, et pas une machine, mais un utilisateur, quelqu’un avec un coeur pour pouvoir le faire d’une façon juste. Comme repentance pour ses péchés, Aéro abandonne sa vie pour se lier à la sphère en cristal d’Yggdrasill et se transforme en Aéro.EXE, le nouvel administrateur du Digimonde.

Arrivant à arrêter ERASE.exe au dernier moment, il se rends également compte qu’il arrive, sous cette nouvelle forme, à se connecter au coeur, à la chaine de souvenir de Armaggemon. Ainsi, plutôt que d’affronter directement le titan qu’il est devenu, le groupe pourrait aller l’affronter dans ce monde onirique, directement lié à son coeur, où il est encore Diaboromon.

Armaggemon est justement en train de s’introduire dans le domaine d’Yggdrasill en riant à gorge déployée :

« VOS DOUBLES ÉTAIENT DÉLICIEUX ! J’AI HÂTE DE GOÛTER LES ORIGINAUX ! »

Comprenant qu’il est trop tard pour les Similis, Aéro enclanche son pouvoir, et le groupe se retrouve alors sur le pallier, sombre et froid, de Diaboromon. L’ultime combat commence alors.

Les héros donnent toute leur puissance dans ce combat, les Digimons aussi, digivolvant tous dans leur forme mega pour affronter leur ultime ennemi. Darnon et WarGreymon sont les premiers à tomber face aux griffes acérées de Diaboromon. Anya et Rosemon meurent également contre lui, ainsi que Nelith et Palidramon.

Mais le groupe se rends compte que toutes les personnes que Diaboromon à dévorée sont encore présents. Les Similis, Aimline, Yan… Mais également Edna Mode, Iroh l’oncle d’Azula, Sandra… Tous ces coeurs connectés semblent prêter leur force au reste du groupe, qui se voient devenir de plus en plus puissants.

Narther, Berish, Kiera et Akina arrivent tous les quatre avec leur digimons à mettre le coup de grâce à leur ennemi mortel, qui s’effondre enfin.

Alors que le groupe est en train de pleurer leurs morts, Aéro essaye l’hypothèse de Cid, et récupère et la lame d’Omimon X et le corps de Diaboromon. Et effectivement, dans ce monde où tout n’est que données, il est peut être possible tant que ces données ne sont pas corrompues, de les reconstituer. S’épuisant à la tâche, Aéro reconstitue alors toutes les personnes dévorées par Diaboromon, ainsi que Aimline et Yan, fragmentés par la lame d’Omnimon. Ils ont pu sauver tout le monde, grâce au sacrifice d’Aéro.

Libéré de leur emprise, les similis acceptent bien sûr de rendre le coeur qu’ils ont volés à leur originaux… Mais se rendent compte que, tout ceci leur a permis… D’en développer un, à leur tour. Se sentant moins vide, plus complet, chacun sait désormais qu’il peut vivre par lui même.

Epilogue

Bien que la barrière entre les mondes est toujours d’actualité, le Digimonde à réussi, en se connectant à Kingdom Hearts, à s’imposer comme le monde centralisant tout l’internet et toutes les communications de tous les autres mondes. Cela à permis aux Digimons d’être universellement connu, sans que personne ne se rende compte, sauf pour ceux qui l’ont vécus, qu’il s’agit d’un monde à part. Aéro, piégé à jamais dans le digimonde, fait en sorte de préserver le secret, au maximum.

Chacun à repris le rôle qu’il avait avant le commencement de cette aventure. Anya à succédé à Darnon au titre de directrice de l’académie, devenant la plus grande maîtresse de la Keyblade qui n’a jamais existé.

Nelith quand à elle, continua de fréquenter les membres du groupe, avant de disparaître à son tour, sa soif de connaissance la poussant à voler un vaisseau gummi pour continuer à explorer les mondes, promettant de garder le secret.

Les Digimons de nos héros ont réussi à rester dans le monde réel, et bien qu’étant des exceptions notoires, le groupe n’a jamais voulu les faire partir et ces derniers ont vécus ensemble jusqu’a la fin.

Chaque Simili à trouvé un sens à sa vie. Xayam accompagnera Maya et Adélaide sur Elevandar, non sans emmener sa première amie : Ondine la fée de Yan, avec elle. Saldaex à construit son propre vaisseau gummi et est parti s’installer quelque part. Lixcece disparu sans laisser de trace, n’aimant pas la compagnie des autres, Xhibers parti chercher de nouveau défi pour s’entrainer, promettant à Berish de l’affronter de nouveau un jour, Bemarx resta avec Amber et Akina pour qu’elles puissent l’aider à s’acclimater à une nouvelle vie, Elysion restera auprès de son frère, acceptant de rester à l’académie, confiant à jamais sa Keyblade a son frère le jugeant plus digne, et Xayaka restera vivre sur Arcadia, voulant profiter d’une vie plus simple.

C’est ici que se termine la légende de ce groupe, qui sera liée à celle des événements qui auront lieu un millénaire plus tard. Ceux d’un nouveau groupe qui devront terminer ce qu’ils ont commencés.